Êtes-vous pour ou contre les propositions de l'UNCAM ?

Consultation pour le projet d'avenant conventionnel n°5 des kinésithérapeutes

 

Participer

Une démarche inédite

Vidéo : Kinés, construisons un projet commun pour les négociations conventionnelles

Dans quelques jours débuteront les négociations conventionnelles pour les kinésithérapeutes. Face à ces enjeux immenses pour la profession, nous avons décidé de construire avec tous les kinésithérapeutes un projet commun que nous défendrons face à l’assurance maladie.

Du 16 septembre au 16 octobre, chaque professionnel pourra apporter sa contribution en soutenant et modifiant nos propositions ou en ajoutant de nouvelles.

Parce que nous avons à cœur de faire reconnaître les kinés à leur juste valeur, nous savons que porter cette ambition collectivement sera un atout non négligeable pour faire pencher les décisions dans le sens d’une kinésithérapie évolutive, progressiste et consciente des enjeux qui lui faudra soutenir à l’avenir.

Nous vous remercions par avance pour votre participation et vos contributions. 

Pourquoi cette consultation ?

Engager un dialogue avec tous les kinésithérapeutes est le meilleur moyen de défendre des propositions de qualité et soutenues par le plus grand nombre lors des négociations conventionnelles.

Comment ça marche ?

Il suffit de s'identifier avec son adresse e-mail ou son compte Facebook pour pouvoir participer à la consultation :

  1. Voter pour les propositions émises
  2. Donner son avis sur les propositions
  3. Apporter des commentaires aux propositions
  4. Faire de nouvelles propositions

Jusqu'à quand peut-on participer ?

Vous pouvez participer à la consultation du 16 septembre au 16 octobre 2016. A la fin de la consultation, nous publierons la synthèse de toutes les propositions.

En savoir plus sur le calendrier

À quoi va servir ma participation ?

Le SNMKR étudiera chaque proposition afin de créer un projet commun qui sera ensuite défendu lors de la négociation conventionnelle.

En outre, le SNMKR s’engage à répondre précisément aux propositions ayant reçu le plus de votes en expliquant pourquoi il les a retenues ou non.

En savoir plus sur les engagements

Est-ce que la consultation permettra d'aborder tous les sujets ?

Si l’expression est libre, tous les sujets traités devront être en lien avec la convention des kinésithérapeutes. Toute proposition qui dépasse le cadre de la négociation conventionnelle devra être écartée. 

 

 

Participer

Actualités

  • BDK_ADV3.png

    L’UNCAM revoit ses propositions pour les kinésithérapeutes

    Le 14 juin 2017 par SNMKR,

    Les nouvelles propositions de l’Assurance maladie sont loin d’être parfaites, mais cette fois-ci, nous devons les prendre sérieusement en compte avec une enveloppe de négociation qui passe de 206 à 283 millions d’euros (près de 40% d’augmentation).

  • pexels-photo-30342.jpg

    Doit-on cesser les négociations conventionnelles avec l’Assurance maladie si nos revendications ne sont pas entendues ?

    Le 11 juin 2017 par SNMKR,

    Il est indispensable de continuer de négocier pour obtenir de l’UNCAM des propositions plus ambitieuses. C’est notre rôle et notre devoir. C’est pourquoi, fidèles à nos engagements, nous défendons les revendications issues du projet commun. C’est ce que nous avons fait à nouveau lors de la réunion bilatérale convoquée à notre demande par le Directeur le 7 juin dernier.

  • landscape-615428_960_720.jpg

    Compte rendu de la réunion du 24 mai 2017 : Négociations conventionnelles

    Le 24 mai 2017 par SNMKR,

    Une nouvelle réunion des NégoKiné s’est tenue mercredi 24 mai 2017. Le directeur de la CNAMTS a enfin présenté un projet de texte (103 pages de bonheur envoyées hier soir…) avec des propositions chiffrées. Si certains efforts sont à noter, le compte n’y est toujours pas. Nous ne pouvons pas engager la profession sur ces propositions, mais nous continuerons à négocier jusqu’à la dernière minute de la dernière réunion !

Voir toutes les actualités

Lettre d'information

Inscrivez-vous à la lettre d'information pour rester informé de l'actualité.