Compte rendu de la réunion du 21 avril 2017 : Négociations Conventionnelles

SNMKR SNMKR, le 22 avril 2017 | 0 commentaire

meeting-strangers.jpg

Une nouvelle réunion des négociations conventionnelles s’est tenue vendredi 21 avril. Nicolas Revel, directeur de l’UNCAM a décidé de rencontrer successivement l’Union et la FFMKR pour faire avancer les débats. Il a été principalement question de l’enveloppe financière que l’UNCAM prévoit pour ces négociations.

Nicolas Revel a annoncé une enveloppe globale entre 100 et 250 M€, soit 60 à 150 € nets / mois / personne. Nous avons alerté l’UNCAM, en expliquant que ces sommes là seraient difficiles à faire accepter à la profession.

 

L’UNCAM continue à dérouler ses propositions, qui correspondent à ce que nous avions compris lors des précédentes réunions :

  • Possibilité de facturer le BDK dès la 1ère séance
  • Revalorisation du BDK 8,1 en 9,1 et du 10,1 en 14
  • Forte revalorisation de l’acte AVC (environ 30 €) et création d’un acte BPCO
  • Amélioration des mesures incitatives dans les zones sous dotées
  • Proposition de refonte de la nomenclature
  • Régulation de l’installation des professionnels dans les zones sur dotées

 

Si cette base de travail peut se révéler intéressante, nous avons mis en garde l’UNCAM sur plusieurs points qui posent problème :  

  • la création de l’acte BPCO aurait dû être faite depuis plusieurs années !
  • l’officialisation de la possibilité de faire 2 séances le même jour n’est toujours pas acté !
  • l’absence de revalorisation de la lettre clé !

 

L’UNCAM a pris en compte les propositions de l’Union sur la simplification et la revalorisation de la tarification, mais ne souhaite pas aborder ce sujet avant la refonte de la nomenclature.

L’Union est prête à poursuivre le dialogue et adapter ses propositions, mais elle ne remettra pas en cause son ambition. Voici les pistes que nous avons présentées :

  • Un bilan facturable dès la 1ère séance facturé 23 €
  • Conservation de 4 tarifs seulement
    • La cotation 6 passerait à 13 €
    • Les cotations 7 / 7,5 / 8 passeraient à 17,50 €
    • Les cotations 9 / 9,5 passeraient à 21 €
    • Les cotations supérieures à 10 passeraient à 26 €
  • Revalorisation sur cette base des actes AVC et BPCO à 26 €

Ces propositions nous semblent honnêtes car : elles valorisent le bilan, elles valorisent chaque professionnel et valorisent certains actes comme des priorités de santé publique !

 

A la fin, ce sont les adhérents de l’Union qui prendront position pour la signature ou non de la convention. En attendant, nous vous annonçons que NégoKiné va ouvrir une prochaine consultation pour que chacun puisse donner son avis sur les propositions faites.

 

Nous ne lâcherons rien ! Jusqu’au bout nous défendrons les attentes et les inquiétudes que nos confrères nous ont relayé sur NégoKiné !